Les parasites

Les parasites internes :

 

  • Les vers gastro-intestinaux :

 

bugsinsideFRENCH.094127

-Parmi les vers gastro-intestinaux, on retrouve les vers ronds, les vers plats et les vers à crochet. Avec des modes de transmission différents, ces vers infectent le système digestif de votre animal de compagnie et peuvent s’avérer dangereux pour celui-ci!

 

Comment mon chien ou mon chat s’infecte? C’est simple. Lorsque votre chien renifle le sol lors des promenades, certains œufs se retrouvent dans l’environnement et peuvent donc être ingérés par celui-ci. Le plus fréquent est lorsque votre chien sent les selles d’un autre animal infecté. Cependant, il peut aussi se contaminer dans l’environnement en général, comme lorsqu’il mange de l’herbe dans votre cour ou bien au parc. Pour ce qui est du fameux « ver solitaire », aussi appelé ver plat, votre animal doit chasser et ingérer sa proie afin de s’infecter. Que ce soit un oiseau, une souris, un lapin ou même un poisson, il y a des risques!

 

-Comment prévenir? Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est recommandé de tenir votre animal en laisse lors de vos déplacements, afin de contrôler ses gestes et de ramasser ses selles; cela permet d’éviter la propagation et la contamination de l’environnement. Si votre compagnon chasse, vous pouvez mettre une cloche dans son cou pour le rendre moins silencieux lors de ses escapades. Finalement, il est important de le vermifuger régulièrement pour éviter qu’il contamine encore plus ’environnement.

 

-Le traitement? La seule solution est une vermifugation adéquate et annuelle (ou au besoin) chez votre vétérinaire, avec des produits sécuritaires et adaptés à votre animal de compagnie! Il est aussi fortement recommandé de faire une analyse de selles, afin de savoir précisément de quel parasite il s’agit. Les traitements peuvent varier d’un ver à l’autre.

 

  • Le ver du cœur :

life-cycle-large.094230

Qu’est-ce que c’est? Il s’agit d’un ver qui se loge dans l’artère pulmonaire du cœur de l’animal. Celui-ci peut être tellement infecté que les vers nuisent aux fonctions du cœur, au point de mener à sa mort.

 

-Comment mon animal peut-il s’infecter? Ce ver est transmis par le moustique, lorsque celui-ci est à l’état de larve infectieuse. Lorsque le moustique pique votre animal, ces petites larves, situées dans la trompe du moustique, se glissent dans les vaisseaux sanguins de votre compagnon. Le moustique cueille ces larves lorsqu’il a préalablement sucé le sang d’un animal infecté d’au moins un ver mâle et un femelle. En effet, pour produire des larves, il doit y avoir au moins un ver mâle et un femelle dans le cœur dudit animal. En général, les régions touchées par le ver du cœur sont surtout aux États-Unis. Par contre, le Canada n’y échappe pas! On rapporte plusieurs cas dans le sud de l’Ontario, le sud du Manitoba ainsi que le sud du Québec.

 

-Comment savoir si mon animal est infecté? Il existe des tests de dépistage sanguins.

 

-Comment prévenir? Des traitements préventifs disponibles chez votre vétérinaire, administrés durant la période de juin à novembre au Québec (ou aux mois lorsque vous voyagez aux États-Unis), vont prévenir l’infestation de ce parasite!

 

 

Les parasites externes :

 

  • Les puces :

Pulex irritans isolated on a white background.

Très connue de tous, la puce peut rapidement devenir un parasite incontrôlable lorsqu’elle n’est pas traitée convenablement.

 

-Comment votre animal s’infecte? Il peut se contaminer lorsqu’il est en contact direct ou indirect avec un individu contaminé. En effet, si celui-ci joue, dort ou côtoie un animal contaminé, il s’infectera. De plus, si votre compagnon est en contact avec des jouets, un lit ou des vêtements contaminé, il y a des chances que les œufs des puces se retrouvent sur ces items et propagent l’infestation.

 

-Comment savoir si mon animal a des puces? Le signe le plus commun est la démangeaison incontrôlable. Certaines plaques rouges (réaction allergique aux piqûres de puces) peuvent même apparaître sur la peau de votre ami à quatre pattes! Pour faire le petit test à la maison, il suffit de se procurer une feuille blanche, de la positionner à côté de votre animal au niveau des flancs et de gratter son poil vigoureusement, à contre-sens. Le but est de faire tomber du poil et des déchets sur la feuille blanche. Ensuite, on vaporise de l’eau sur celle-ci et on appuie sur les graines noires tout en faisant glisser notre doigt. Si ces graines laissent un tracé rougeâtre, il s’agit de sang séché. Les puces se nourrissent de sang, donc leurs selles sont constituées de sang digéré noir, qui devient rouge lorsque mouillé.

 

-Comment traiter? Le seul traitement efficace à 100% est disponible chez votre vétérinaire. En effet, il s’agit, le plus souvent, de fioles de liquide que l’on applique sur la peau de l’animal, à la base du cou. Ce traitement, d’une durée minimale de 3 à 6 mois, tue non seulement les puces présentes sur le corps de votre compagnon, mais traite aussi l’environnement puisque les œufs, lorsqu’ils écloront, deviendront des pupes (bébés puces assoiffées de sang) et chercheront leur premier repas. Lorsque l’animal passera dans le coin, celles-ci sauteront sur lui afin de se procurer leur premier repas, en vue de pondre (ce qui n’arrivera pas puisqu’elles ingéreront du sang qui contient le traitement). Le cycle de la puce dure environ 3 mois, d’où le minimum de la durée du traitement. Pour les gens sensibles aux piqûres de puces, il est possible de traiter l’environnement plus rapidement avec des vaporisateurs conçus à cet effet, en vente chez votre vétérinaire. Vous pouvez aussi laver à l’eau chaude tous les jouets, les lits, les couvertures, etc. de la maison afin d’accélérer le processus.

 

  • Les mites :

36-dog-mite-WEBxhow-to-treat-dog-mange-7.jpg.pagespeed.ic.gUo0TqWNDO

-Il existe plusieurs types de mites. Par exemple, il y a les mites de peau et les mites d’oreilles que l’on voit plus fréquemment.

 

-Comment mon animal s’infecte? Pour les mites en général, il doit être en contact avec un animal contaminé ou en contact avec son environnement (lits, jouets, etc.).  Pour ce qui est des mites de peau comme la Demodex, par exemple, il suffit que votre compagnon ait un débalancement du système immunitaire pour que cette mite prenne le contrôle et que l’on passe d’une forme localisée à généralisée.

 

-Comment savoir si mon animal est infecté? Il y a d’abord le signe classique de la démangeaison qui apparaît pour toutes les mites, puis l’apparition de sécrétions noires dans les oreilles de votre compagnon, ressemblant à du café moulu pour les mites d’oreilles. La perte de poils pour les mites de peau varie d’une mite à l’autre. Pour la Cheyletiella, par exemple, on peut remarquer des pellicules blanches dans le poil. Pour la Demodex, la perte de poils se situera plus autour des yeux et de la gueule et au niveau des membres antérieurs. Le moyen le plus efficace est de faire un grattage cutané afin de s’assurer de la présence des mites. Nous pourrons ainsi distinguer de laquelle il s’agit.

 

-Quel est le traitement? Les traitements varient d’une mite à l’autre. Pour les mites d’oreilles, par exemple, on retrouve des traitement locaux (des gouttes dans les oreilles) ou des traitements systémiques (on applique une fiole de liquide sur la peau, qui intègre la circulation sanguine et qui tue les mites lorsque celles-ci se nourrissent). Pour ce qui est des mites de peau, pour certaines on applique de la crème aux endroits atteints et pour d’autres, on utilise des traitements systémiques aussi. Votre vétérinaire ciblera le traitement approprié selon le parasite et selon vos préférences, lorsque c’est possible.

 

 

  • La tique :

blacklegged.093647

Ce qui est dangereux avec la tique, c’est que celle-ci peut être porteuse de la maladie de Lyme (en croissance continue depuis les dernières années). Cette maladie se retrouve le plus souvent dans les régions plus chaudes comme les États-Unis ou le sud du Québec, mais de plus en plus de cas sont rapportés ici, en région! Certains animaux ont eu des résultats positifs au dépistage de la maladie de Lyme.

 

Comment mon animal s’infecte? Lorsque votre compagnon se promène dehors, dans le bois, en bordure de la forêt ou dans les herbes hautes, il est plus à risque qu’une tique s’accroche à lui. Active dès que la température atteint les 4 degrés Celsius, la tique peut s’accrocher à n’importe quel moment sur votre animal sans même qu’il ne s’en rende compte!

 

-Comment savoir si mon animal est infecté? Il suffit d’examiner votre animal après chaque sortie à l’extérieur pour être certain qu’aucune tique ne se soit accrochée. Fouillez dans le poil à contre-sens. Pour ce qui est de la maladie de Lyme en soit, des tests de dépistage existent! À l’aide d’une prise de sang, nous sommes capables de voir si votre animal est infecté par cette maladie.

 

-Comment prévenir? Le meilleur traitement possible reste la prévention. Des produits existent pour que l’on protège nos animaux durant la saison à risque. Dépendamment des hivers que nous avons, dès que la température atteint les 4 degrés Celsius, il est temps de protéger votre animal et de continuer le traitement mensuellement jusqu’au retour définitif de l’hiver. Ceci règle le problème à la source : s’il n’y a pas de tique, il n’y a pas de maladie de Lyme!