Ostéoarthrose chez le chat

Savoir reconnaître les signes de douleur reliés à l’ostéoarthrose chez le chat est primordial. La douleur aux articulations est difficile à discerner chez le chat. Malheureusement, plusieurs comportements changent durant le vieillissement du chat, mais plus précisément lors de douleurs chroniques persistantes reliées à l’ostéoarthrose.

Signes :

  • Difficulté à se déplacer après être resté longtemps couché
  • Difficulté à trouver une position confortable pour dormir
  • Difficulté à descendre ou monter les escaliers
  • Difficulté à sauter, autant à l’atterrissage que pour le saut lui-même
  • Intolérance à se laisser toucher ou cajoler
  • Moins joueur
  • Irritabilité ou changements dans l’attitude
  • Difficulté à faire ses besoins dans la litière

FAITS

Après avoir effectué un examen physique sur 66 chats de 9 ans et plus, 90 % ont démontré un diagnostic d’arthrose.

De plus, il peut être angoissant de devoir prendre un rendez-vous vétérinaire pour son chat en douleur, puisque celui-ci est perturbé par le chemin en voiture; quand l’anxiété augmente, les douleurs sont souvent plus persistantes. Le tout devient un cercle vicieux entre la peur ou l’anxiété et la douleur.

La douleur chronique diminue la qualité de vie du chat et souvent, quand celle-ci ne semble plus être contrôlée adéquatement, elle devient une raison d’euthanasie.

QUOI FAIRE ?

Demander conseil à votre vétérinaire. Une visite serait conseillée pour établir un plan de traitement pour améliorer sa qualité de vie.

Adapter votre maison aux besoins de votre chat âgé. Débuter par des changements qui sont simples et faciles à introduire.

  1. Reconnaître les signes de comportements changeant chez votre chat à l’aide des documents donnés par votre vétérinaire.
  2. Déplacer ses bols de nourriture et d’eau, ainsi que sa litière, sur le même palier de la maison (si vous avez une maison à plusieurs étages). Cela évitera que votre chat subisse de l’inconfort à utiliser les escaliers.
  3. Le chat avec de l’arthrose hésite à faire des sauts, donc il est inconfortable pour lui de descendre d’un endroit élevé, sans palier du milieu à son atterrissage. Exemple : une chaise tirée pour descendre de la table, un pouf ou des petits escaliers pour descendre du divan ou du lit.

 

  1. Utiliser une litière avec un rebord plus bas d’un côté pour lui permettre d’enjamber sa litière sans inconfort. De plus, s’il a de la difficulté à s’accroupir dans la litière et qu’il fait ses besoins à l’extérieur, lui offrir des panneaux plus hauts en coin pour éviter les dégâts à l’extérieur.
  2. Mettre à la disposition de votre vieux chat un tapis chauffant en dessous d’une couverture, ou une couverture chauffante, où il pourra se reposer lorsque vous êtes à la maison. La douleur causée par l’arthrose occasionne des maux chroniques, donc la chaleur apporte une détente pour votre chat.
  3. Éviter les surfaces glissantes pour les déplacements de votre chat. Mettre des tapis dans les marches si celles-ci semblent glissantes, un tapis à la sortie de sa litière, etc…
  4. Changer sa nourriture d’une formule pour chat adulte vers une formule pour chat senior, ajouter des omégas 3 et 6, ainsi que de la glucosamine ou de la moule verte. En discuter avec votre vétérinaire.