LES SIGNES À RECONNAÎTRE CHEZ VOTRE ANIMAL DIABÉTIQUE

Signes d’un diabète non contrôlé:

  • ­↑ de la faim
  • ­↑ de la soif
  • ­↑ des urines
  • ↓ de poids

Conséquences possibles: Cataractes chez le chien

Si vous notez ces signes, vous devez communiquer avec votre vétérinaire

et idéalement débuter une courbe de glycémie à la maison.

Signes d’un diabète compliqué (kétoacidose):

  • Anorexie (refuse de manger ou ↓ d’appétit)
  • Léthargie
  • Vomissements
  • Diarrhée
  • Corps cétoniques au bâtonnet urinaire

Si vous notez ces signes, vous devez communiquer avec votre vétérinaire pour que votre animal soit vu au plus vite. Il nécessite probablement une hospitalisation.

Signes d’hypoglycémie (<= 3.5 mmol/L au glucomètre):

  • Anorexie (refuse de manger ou ↓ d’appétit)
  • Faiblesse
  • Léthargie
  • Tremblements
  • Ataxie (démarche titubante)
  • Convulsions
  • Parfois sans signes du tout, mais tout de même dangereux!

Si vous notez ces signes, offrez de la nourriture à votre animal. S’il la refuse ou si ce n’est pas suffisant pour résoudre les signes, mettre du sirop de maïs ou d’érable sur ses gencives aux heures jusqu’à résolution. Communiquez avec votre vétérinaire pour tenter de déterminer la cause de l’hypoglycémie (anorexie due à autre entité, dose d’insuline trop élevée, exercice intense, etc.) et déterminer s’il nécessite une hospitalisation.

Insuline

L’insuline se donne au moment des repas, à des heures fixes, le plus souvent deux fois par jour. Par contre, un animal qui a toujours grignoté toute la journée peut continuer à le faire. Nous vous conseillons d’offrir la nourriture 20 minutes avant l’injection. Ainsi, si l’animal refuse de manger pour une raison quelconque, vous pourrez exceptionnellement administrer une dose partielle (­½ dose) afin d’éviter une hypoglycémie (une hyperglycémie transitoire est moins dangereuse). Ensuite, vous pourrez communiquer avec votre vétérinaire afin d’essayer de déterminer la cause de l’anorexie et la marche à suivre.

 

Lors de l’initiation de l’insulinothérapie (ou lors de changement de posologie), vous pouvez laisser votre animal hospitalisé afin de suivre son état, ou le ramener à la maison sous surveillance, en prenant des glycémies à l’oreille au « pic » anticipé de l’insuline (2 à 4 h post-injection pour Caninsulin) pour les deux premiers jours.

Il existe différentes concentrations d’insulines, en unités internationales. Ceci est d’une immense importance quant à la quantité à injecter. L’insuline humaine se vend en concentration de 100 UI/mL, alors que celle vétérinaire a une concentration de 40 UI/mL. L’insuline humaine est donc 2.5 fois plus puissante que celle vétérinaire. Son volume est plus petit, le rendant difficile à mesurer chez les petits animaux. Puisque les seringues sont graduées en UI plutôt qu’en mL, il est primordial d’utiliser la seringue appropriée pour chaque insuline (bouchon orange pour humaine, calibrée 100 UI/mL, bouchon rouge pour Caninsulin, calibrée 40 UI/mL). Si vous désirez utiliser une seringue U-100 pour du Caninsulin, vous devez en discuter avec votre vétérinaire pour faire la conversion et éviter de graves erreurs. Utiliser une seringue non-appropriée peut conduire à de graves sous- ou surdosages, possiblement mortels. Toutes ces seringues sont à usage unique (ne pas réutiliser).

Conservation: Au réfrigérateur

 

Avant chaque utilisation:

  • Rouler entre les mains pour bien mélanger.
  • Ne PAS agiter vigoureusement (ceci peut altérer son efficacité).

Ne pas utiliser une bouteille si:

  • La date d’expiration est passée
  • Elle a été secouée violemment (ou échappée)
  • Elle a été exposée directement à la lumière, à la chaleur, ou si son contenu a gelé

Diète et Exercice

Différentes diètes vétérinaires envisageables:

  • Diabetic de Royal canin
  • DM et OM de Purina
  • Prescription Diet w/d de Hill’s

Nous vous les conseillons fortement en raison de l’impact immense de l’alimentation sur la maladie. Discutez-en avec votre vétérinaire, car il optera possiblement pour d’autres alternatives si votre animal souffre de maigreur extrême ou d’autres maladies concomitantes.

Exercice:

Un exercice régulier est recommandé. Les exercices intenses ou inhabituels sont déconseillés puisqu’une utilisation accrue de glucose peut mener à une hypoglycémie.

Médication Concomitante

Veuillez informer votre vétérinaire de toute médication que vous administrez à votre animal puisque certaines, telle la prednisone, interfèrent avec l’insuline.

Stérilisation

Si non-effectuée auparavant, la stérilisation est fortement conseillée une fois votre animal stabilisé, car les changements hormonaux rendent le diabète très difficile à contrôler.

Suivi

Plusieurs tests sont disponibles pour le suivi du diabète. Nous vous conseillons fortement un suivi à la maison tel que décrit plus bas, car il entraîne moins de coûts tout en étant plus précis. En effet, le stress peut créer une hyperglycémie non reliée au diabète. Tenez un journal de vos suivis pour faire part des résultats à votre vétérinaire lors d’examens subséquents.

Le suivi consiste en la reconnaissance des symptômes d’un diabète non contrôlé, des glycémies ponctuelles lors de suspicion d’hypoglycémie, de courbes de glycémie et de la présence de glucose/corps cétoniques dans l’urine.

Reconnaissance des symptômes d’un diabète non contrôlé:

  • Chez les animaux contrôlés, il y a une stabilisation de la soif, de la faim, des urines et du poids.
  • Une recrudescence de ces signes pour plus de 3 jours consécutifs indique qu’il est temps de procéder à une courbe de glycémie, car la dose d’insuline a peut-être besoin d’être révisée.

Glycémies ponctuelles:

Conseillées lorsque votre animal présente des signes d’hypoglycémie. Elles vous indiqueront la nécessité d’appliquer du sirop de maïs/d’érable sur les gencives, puis de suivre votre animal pour éviter une rechute. Même si votre traitement s’avère efficace, veuillez téléphoner votre vétérinaire pour l’en informer et tenter de déterminer la cause exacte.

L’acquisition d’un glucomètre représente un investissement, mais il vous fera économiser de l’argent en bout de ligne. Nous vous conseillons, selon notre expérience, les glucomètres Accuchek Advantage (Comfort Curve Strips) et Elite (XL ou non).

Plusieurs sites Internet démontrent la technique de la glycémie à l’oreille, que nous préconisons pour sa simplicité et le peu d’inconfort associé.

Nous vous conseillons particulièrement le lien suivant :

http://www.veterinarypartner.com/Content.plx?P=A&A=605

***(non-disponible sur les cellulaires)

Ce vidéo est en anglais, mais très bien détaillé et imagé. Prenez le temps de lire la page affichée avant de regarder la vidéo. Sur le même site, le Diabetes Mellitus Center peut vous fournir plus d’informations sur la maladie.

N.B : Si vous utilisez de la vaseline (ce que nous vous conseillons, surtout au début, pour obtenir une belle goutte ronde), prenez soin de ne pas trop en appliquer (la bandelette ne devrait pas être « brillante » de vaseline). Il est aussi important de remplir la bandelette au complet.

Courbes de glycémie:

À effectuer une semaine après tout changement de dose, ou lorsque l’animal démontre des signes de diabète non contrôlé.

Procurez-vous des feuilles de courbe chez votre vétérinaire. Sur la feuille, vous devez indiquer :

  • L’heure des repas
  • L’heure des injections d’insuline
  • Les glycémies à toutes les 2h de la journée (tout le long de votre période d’éveil – le plus, c’est le mieux!!!)

Nous vous déconseillons fortement d’essayer d’interpréter ces courbes par vous-mêmes et encore plus de changer les doses d’insuline sans consulter votre vétérinaire. Une petite erreur peut mettre la vie de votre animal en grave danger.

Il y a des frais associés à l’interprétation des courbes, ce qui est peu cher pour le support de votre vétérinaire et pour éviter des hospitalisations inutiles.

Présence de glucose/corps cétonique dans l’urine:

Ces tests se trouvent sur une bandelette urinaire. Effectués sporadiquement, ils peuvent nous en apprendre beaucoup sur notre contrôle de la maladie.

Nous vous conseillons d’utiliser la première urine du matin. Pour la récolte, un pot propre n’ayant jamais contenu de sucre (tel du miel), glissé sous l’animal au moment approprié, fera l’affaire.

Glucose urinaire:

  • Une absence totale dans l’urine du matin peut signifier une hypoglycémie.
  • Un résultat de ³ 2+ persistant indique qu’il faut communiquer avec votre vétérinaire.
  • Normalement, on s’attend à avoir des traces de glucose dans l’urine d’un diabétique.

Corps cétoniques:

  • Leur présence suggère une kétoacidose diabétique.
  • Si votre animal présente des signes compatibles (voir diabète compliqué), contactez votre vétérinaire. Votre animal nécessite probablement une hospitalisation d’urgence.
  • Si votre animal est en pleine forme, mais qu’il y a présence de corps cétoniques dans l’urine 3 jours consécutifs, contactez votre vétérinaire.

Ressources Internet

En anglais:

En français: