Un des débats qui revient constamment est celui de l’alimentation canine.

De nos jours, avec tout ce marketing, il devient difficile de différencier les nutriments essentiels de ceux plus exotiques retrouvés dans la nourriture sèche.

Afin de comprendre la base de l’alimentation canine, il faut d’abord identifier les besoins essentiels de ceux-ci, pour ensuite déterminer la croquette qui leur conviendra.

 

Les besoins nutritionnels du chien sont :

 

-Environ 35% de protéines (maximum) (viandes et farines)

-Environ 40-45% de glucides

 

Sur ces bases, nous pouvons choisir la bonne croquette.

 

  • Il est important de comprendre que la croquette parfaite n’existe pas. Chaque animal réagit différemment aux aliments offerts et leur tolérance face à ceux-ci diffère aussi.
  • Il est tout aussi important de comprendre que dans la nature, nos chiens ne se nourriraient pas de croquettes sèches. Dans un monde idéal, ils auraient une diète équilibrée, faites maison, diversifiée et basée sur des recettes qui ont fait leurs preuves depuis longtemps avec des suppléments alimentaires. Nous comprenons donc que chaque nourriture dite transformée, comprend des défis lors de sa confection. Dans le but d’offrir une croquette sèche qui se tient et qui garde une qualité nutritionnelle intéressante, certaines manipulations et ajouts doivent être effectués.

 

Certains aliments perdent de leur valeur nutritive lorsqu’ils sont cuits (processus essentiel dans la fabrication de croquettes). Or, certains grains, comme le maïs sont utilisés pour leur grande source d’énergie.

 

Contrairement aux croyances populaires, le maïs n’est pas un ennemi à proscrire dans l’alimentation canine. En effet, celui-ci procure beaucoup d’énergie et tolère bien la cuisson. D’autres grains tels que le blé, le gluten de blé, la brisure de riz, la pomme de terre séchée et la protéine de pomme de terre sont utilisés pour leur digestibilité chez nos animaux.

 

Saviez-vous que seulement 1 à 2% des chiens souffrent d’allergies alimentaires, contrairement à moins de 1% chez le chat ? Et que 80% de ces allergies sont causées par des protéines animales ? Les allergies aux céréales sont beaucoup moins fréquentes.

 

D’ailleurs, les nourritures dites naturelles ou holistiques sont suspectées de causer des maladies cardiaques graves chez les chiens. On ignore la cause exacte, mais les nourritures ciblées sont celles sans grains et/ou contenant des ingrédients inhabituels/exotiques comme : les pois chiches, lentilles, tapioca etc. (plutôt que des grains classiques comme le maïs et le blé).

 

Il est donc normal de retrouver des ingrédients tels que : maïs, farine de maïs, poulet, farine de poulet, farine de sous-produits de poulet etc.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’une compagnie fiable se doit de répondre aux normes de qualité ; les nourritures doivent être testées, étudiées et validées dans des essais cliniques, en fonction de leurs besoins. En effet, l’AAFCO (Association of American Feed Control Officials) certifie que ladite nourriture constitue une alimentation complète et équilibrée pour les chiens.

 

En effet, ces nourritures utilisent des aliments sains, avec des protéines de haute qualité comportant des chaînes d’acides aminés complets/essentiels et assurent que chaque sac produit contient exactement les mêmes aliments, dans leur même qualité et quantité.

 

Plusieurs problèmes de santé sont entraînés par une mauvaise alimentation tels :

  • Cristaux urinaires
  • Pierres urinaires
  • Obésité
  • Diabète
  • Problèmes cardiaques

 

D’ailleurs, certaines maladies ou problèmes de santé diagnostiqués par votre vétérinaire contraignent l’animal à manger une diète spécifique tout au long de sa vie. Il est donc primordial de discuter avec votre vétérinaire avant de faire un changement alimentaire.

 

La nourriture crue suscite tout autant de questionnements et d’inquiétudes chez nos animaux. N’hésitez pas à lire notre article blog qui traite de ce sujet afin de vous éclairer.